Et maintenant ? Déconfinés, nous allons dans un premier temps vivre sous contrainte en nous adaptant au mieux à la réalité du moment. Et si c’était une chance à saisir ? Une opportunité pour désormais privilégier notre qualité de vie, préserver notre santé et mieux vivre ensemble.

Aujourd’hui comme hier, les gestes barrières restent essentiels. Mais mieux qu’une « distanciation sociale », c’est une distanciation physique qui est utile et qui n’empêche en rien les liens sociaux. Elle est plus efficace avec un masque ? Apprenons à sourire avec les yeux ! Cordialité et distanciation sont compatibles. Notre vie quotidienne et les ballades dans notre ville parc n’en seront que plus agréables.

Dans les mois qui viennent, de nombreux secteurs d’activité auront besoin de notre solidarité : services, écoles, transports, commerces… Par exemple à l’hôpital, la vie va reprendre en cumulant dans les conditions si difficiles du monde d’avant, la fatigue objective des dernières semaines et le retour de tous les malades qui n’ont pas consulté par peur d’une contamination. Or le virus est encore là et les professionnels de santé savent que le job n’est pas fini pour des équipes fatiguées. Soutien et solidarité !

Le monde d’après, au Vésinet comme ailleurs, n’est plus tout à fait le même. Saisissons cette opportunité pour remettre un peu d’ordre dans la maison et faire le choix de mieux vivre, ensemble.