FINANCES, DES MARGES DE MANŒUVRE EXISTENT

Notre projet pour la ville est cohérent et réaliste. Il a été chiffré sans augmentation d’impôts. Tout ne pourra pas être réalisé en même temps ! Nos investissements seront programmés sur une période de 10 ans afin de conduire leur réalisation au rythme des capacités de la commune.

Chaque année, la commune peut compter sur une capacité d’autofinancement de 5 M€, plus élevée que celle des autres communes françaises comparables (313 € par habitant pour le Vésinet contre 189 € par habitant en moyenne pour les communes de 10 000 à 20 000 habitants).

« Il faut rompre avec cette habitude qui consiste à ne jamais demander de subvention»

La ville se dégrade, pourtant des marges de manœuvre existent :

  • une trésorerie inexploitée
  • une capacité d’autofinancement de 5 M€
  • des subventions auprès des organismes publics (département, région, Etat, financeurs publics). Ces subventions ont été très insuffisamment demandées au cours du dernier mandat : depuis 6 ans, Croissy a obtenu trois fois plus de subventions que Le Vésinet !
  • des économies sur les frais de fonctionnement qui sont possibles sans diminuer la qualité des services
  • une dette raisonnable pour une ville de 16 500 habitants alors que les taux d’intérêt sont historiquement bas (654 € par habitant au Vésinet contre 864 € par habitant en moyenne pour les communes de 10 à 20 000 habitants)

Nous nous engageons à ne pas augmenter les impôts et nous financerons les nouveaux investissements en nous appuyant sur plusieurs leviers d’action :

  • un audit financier en début de mandat pour définir une trajectoire à long terme
  • une mutualisation des dépenses courantes avec d’autres communes chaque fois que cela sera possible (une coopération étroite avec Croissy, échec majeur de la mandature précédente, est indispensable)
  • la recherche systématique de subventions auprès de tous les financeurs (publics ou privés) pour chaque investissement
  • une meilleure utilisation des outils numériques (dépôt et traitement de dossiers, demandes d’informations, etc…)
  • une réduction des charges par l’utilisation des nouvelles technologies
  • une comptabilité analytique (enfin au Vésinet !) pour optimiser les coûts par poste de dépense
  • une diminution des frais de justice de la commune (plus de 250 000 € ont été provisionnés cette année pour répondre aux recours des Vésigondins contre la commune !)

Les chiffres sur lesquels nous nous appuyons sont publics : ils sont issus du compte administratif de la commune publié sur le site des impôts ( www.impots.gouv.fr )

 ET SI VOUS PARTICIPIEZ À L’ÉLABORATION DU BUDGET ?             

Nous proposerons à tous de choisir chaque année un projet sur le principe d’un budget participatif. Les Vésigondins sont au cœur de notre projet. A eux directement de choisir chaque année le projet qu’ils souhaitent privilégier !

Tract Urbanisme – Patrimoime – Vie Economique – Finances

Programme